En quoi les 4 accords toltèques peuvent-ils vous aider à mieux gérer votre temps ? Quels sont ces 4 grands principes toltèques ? Comment obtenir plus de liberté avec ces accords ?

À force de vouloir faire les choses rapidement, les principes fondamentaux sont souvent oubliés. Le contexte sociétal du monde de l’urgence vous oblige peut-être à négliger votre bien-être personnel. Ne pas consacrer du temps à vos besoins personnels ne vous permet pas de vivre pleinement votre vie.

Cet article présente les applications des 4 accords toltèques pour mieux gérer votre temps pour plus de bonheur. Ces principes essentiels vous apporteront plus de confiance et de liberté.

 

Le best-seller de Don Miguel Ruiz : les 4 accords toltèques

 

Ce célèbre livre en développement personnel publié en 1997 continue d’inspirer des millions de personnes. L’auteur Don Miguel Ruiz, neurochirurgien mexicain, partage la sagesse toltèque dans cet incontournable ouvrage à redécouvrir : « Les quatre accords toltèques : La voie de la liberté personnelle ».

Il s’agit d’un code de conduite reprenant une connaissance ancestrale offrant les outils pour dépasser les croyances limitantes. Cet ouvrage dévoile des principes clés vers plus de liberté et de bonheur. Il ouvre la voie d’une série d’ouvrages dont Le cinquième accord toltèque : La voie de la maitrise de soi publié en 2010.

Ces 4 accords toltèques présentent la richesse d’une connaissance simple et efficace. Je vous propose de revisiter ces 4 accords afin de mieux gérer votre temps.

 

La gestion de votre temps avec les 4 accords toltèques :

 

1.     Que votre parole soit impeccable

 

Ce principe exprime l’idée de favoriser une communication respectueuse envers vous-même et les autres. La critique négative et le manque d’intégrité sont à éviter. En effet, la parole peut être un outil de construction, mais aussi malheureusement de destruction.

En entreprise, il s’agit de prendre le temps pour bien communiquer, voire même d’échanger des critiques constructives. Quel est votre mode de communication ? Quel est votre dialogue interne ?

Faites le choix d’une communication constructive et positive : adoptez un discours valorisant tant envers les autres qu’envers vous-même. Ne soyez pas trop exigeant, ne cherchez pas la perfection. Utilisez votre temps pour établir une communication bienveillante et efficace. Choisissez le langage du cœur comme l’exprime si bien Marshall Rosenberg. Autorisez-vous à encourager les autres et à faire preuve de reconnaissance.

Le temps consacré à développer votre communication vous apporte de nombreux bénéfices. Vous gagnerez en qualité de vie tout comme votre équipe, votre entourage et votre famille. Finalement, vos objectifs personnels et professionnels seront atteints plus rapidement. Vous apprécierez pleinement le choix d’avoir une parole impeccable.  

 

Citation de Miguel Ruiz pour gérer son temps et sa vie

 

2.     N’en faites pas une affaire personnelle

 

Ne prenez pas les problèmes trop à cœur. N’imaginez pas que ce qui vous arrive est de votre faute. Ne tombez pas dans le piège de la culpabilisation. La culpabilisation est un moyen souvent utilisé par des personnes mal intentionnées. En plus, la culpabilisation ralentit vos activités, car elle est paralysante.

Accorder trop d’importance aux critiques des autres pourrait avoir pour conséquence de vous mettre dans un état émotionnel peu nourrissant. Les critiques négatives peuvent devenir épuisantes. Est-ce vraiment si grave ? Est-ce que ce qui vous arrive est vraiment dirigé contre vous ? Ne prenez pas les choses pour vous, car les critiques des autres sont souvent le reflet de reproches qu’ils s’adressent à eux-mêmes.

Faites confiance en la vie et aux autres ! 😊 Les personnes ont toujours des intentions positives malgré tout. Par exemple, lorsque quelqu’un est en retard à votre rendez-vous et qu’en plus vous l’attendez depuis plus de 30 minutes ! Certes, soyez à l’écoute de vos besoins, mais aussi des autres. Concentrez-vous sur ce qui est important pour vous. Votre temps est précieux, ne perdez pas votre temps à la rumination. Ainsi, laissez la place au doute, lâchez prise, faites preuve d’indulgence.

En laissant moins de place à votre ego, vous gagnerez en sérénité. Donc en partant du principe de ne pas en faire une affaire personnelle, vous serez plus confiant avec les événements déstabilisants. L’acceptation de ce qui se produit dans votre vie vous permettra d’agir avec plus d’efficacité. Vous serez moins fatigué, car votre énergie ne sera pas consommée à prendre les choses trop sérieusement. Ainsi vous êtes plus productif et vous gagnez du temps dans l’accomplissement de vos activités.

Les lecteurs de cet article ont également lu : comment prendre soin de soi pour gagner du temps ?

 

 

3.     Ne faites pas de suppositions

 

Le cerveau est champion pour imaginer des situations qui ne sont souvent que des faits imaginaires. Des problèmes peuvent finalement être évités en cherchant à éclaircir des événements. Le manque d’une bonne communication est souvent la source de problème. Des suppositions peuvent donner naissance à des situations conflictuelles, ce qui fait perdre beaucoup de temps.

Plutôt que de faire des suppositions, sachez poser les bonnes questions. Qu’est-ce qu’une bonne question ? 😊 C’est ce qui vous permet de comprendre clairement la situation. Essayez de reformuler les remarques des autres avec vos mots pour éclaircir les choses. Quand tu dis ça est-ce que tu veux dire que tu aimerais partir en vacances ? Est-ce que c’est ça? Il s’agit de vous connecter aux besoins des autres pour valider ou invalider l’idée. Ne perdez pas votre temps à faire des suppositions.

En évitant de faire des suppositions, vous vous épargnez un dialogue interne qui peut vous conduire dans l’erreur. Une communication efficace permet de maintenir une relation de confiance. Vous gagnez du temps en évitant des malentendus grâce aux faits d’exprimer vos besoins et vos demandes, tout en tenant compte de ceux des autres. Vous maintenez votre énergie sur ce qui compte vraiment pour vous.

 

Les 4 accords toltèques de Miguel Ruiz

 

4.     Faites toujours de votre mieux

 

Le chemin vers la voie de la liberté personnelle n’est pas forcément facile. Il y a toujours des difficultés comme lorsque vous partez en voyage. Après les conseils théoriques, il s’agit maintenant de passer à la pratique. C’est comme pour un débutant devant une toile à peindre, les premiers coups de pinceau sont souvent maladroits. Oui les erreurs sont nécessaires et elles font partie du processus d’apprentissage.

Adoptez une attitude positive envers vous-même. Soyez fier de votre décision de devenir une meilleure version de vous-même. 😊 Investissez en vous en prenant du temps pour apprendre. Formez-vous ! Permettez-vous de faire des erreurs, acceptez-les avec bienveillance. Aimez-vous tel que vous êtes pour mieux être en capacité d’aimer les autres. C’est le prix à payer pour progresser vers plus de maitrise de votre discours intérieur.

Prendre du temps à développer votre potentiel vous apporte de nombreux bénéfices. Vous développez votre confiance en vous et en votre entourage. Vous saisissez l’importance de votre intention de toujours faire de votre mieux. Vous acceptez la responsabilité de vos choix pour vivre plus pleinement votre moment présent.

 

 

En conclusion l’objectif de ces principes est de vous offrir plus de liberté de ce que vous faites de votre temps, de votre vie. Le 5ème accord « soyez sceptique, mais apprenez à écouter » s’inscrit sur cette voie de la progression personnelle.

Je vous souhaite beaucoup de bonheur dans votre vie !

 

Vous aimerez certainement les articles suivants :

– 11 astuces pour gérer son temps et mieux vivre
– 5 moyens pour gérer votre stress et gagner en efficacité
– 3 moyens efficaces pour développer votre bonheur

Mettez un commentaire, partagez l’article ! 😊

77 Partages
Enregistrer
Tweetez
Partagez
Partagez