Nous souhaitons tous être heureux et bien utiliser notre vie. L’œuvre de Sénèque est une véritable source d’inspiration pour ceux qui souhaitent une vie pleine de sens. La sagesse de l’antiquité nous offre aujourd’hui un savoir atemporel d’une grande intelligence. Comment améliorer notre quotidien et notre bonheur ?

Il devient pertinent dans ce contexte de crise sanitaire, économique et sociale de trouver des stratégies pour développer notre résilience. Une meilleure gestion de notre vie, de notre temps peut se révéler très efficace pour notre développement personnel et notre bien-être.

Sénèque partage sa philosophie du bonheur et sa vision sur l’utilisation de notre temps pour plus de sérénité. Ne plus être stressé ou désorienté dans notre gestion du temps en s’appuyant sur les principes du stoïcisme. Découvrez dans cet article 9 astuces efficaces pour mieux gérer son temps.

 

1.    Traitez le temps comme une marchandise rare

« Ce n’est pas que nous disposions de très peu de temps, c’est plutôt que nous en perdons beaucoup. » Sénèque

Selon Sénèque la plupart des hommes sont très attentifs avec leurs biens personnels, mais ils dilapident leur temps. Force est de constater cette vérité : notre temps est limité. L’œuvre de Sénèque attire notre attention sur le fait qu’il est juste d’être avare avec notre temps.

À la différence de l’argent, qui est une ressource renouvelable, le temps passé ne peut être récupéré. Nos ressources financières peuvent augmenter, voire diminuer, mais rien n’est définitif. D’un autre côté, le temps perdu ne peut se rattraper. Par exemple pour comprendre la valeur du temps, il suffit de demander à quelqu’un qui a raté son train d’une minute. Le temps est précieux et il ne se rattrape pas.

La pensée de Sénèque pourrait se résumer par cette citation de Michael Lebœuf : « Gaspillez votre argent et vous êtes seulement sans argent, mais gaspillez votre temps et vous avez perdu une partie de votre vie. » Oui, traitons le temps comme une ressource rare dont nous disposons pour bien orienter notre vie.

 

2.    Tirez des leçons de votre passé

« La vie se divise en trois temps : le présent, le passé et l’avenir. Le présent est court, l’avenir incertain ; le passé seul est assuré : car sur lui la fortune a perdu ses droits ; et il n’est au pouvoir de personne d’en disposer de nouveau. » Sénèque

Ici Sénèque affirme que seule la vision du passé est certaine. Ainsi se souvenir du passé nous permet d’être plus efficaces aujourd’hui. Cela va a contrario des méthodes modernes de gestion du temps qui encouragent à consacrer notre temps présent à préparer l’avenir.

Réfléchir à son passé nous permet d’éclairer nos actions d’aujourd’hui. Il s’agit d’une forme d’introspection pour mieux réussir le présent, car l’avenir est incertain. La réflexion sur notre passé est une méthode pour mieux nous comprendre. C’est tirer la leçon de nos expériences de vie. Qu’est-ce que j’apprends de mon passé ?

En effet, réfléchir à notre passé, c’est mieux comprendre notre cheminement, notre évolution et notre parcours dans notre développement personnel. C’est aussi savoir identifier clairement ce que nous voulons être, sur le choix de nos valeurs pour être une meilleure version de nous-mêmes. 😊

 

3.    Vivez l’instant présent

« Hâte-toi de bien vivre et songe que chaque jour est à lui seul une vie. » Sénèque

Cet encouragement à saisir le temps présent est une invitation à vivre pleinement chaque jour. Or cela demande une prise de conscience régulière pour ne pas être pris par le flux de nos responsabilités quotidiennes. Le fameux métro, boulot, dodo qui représente cette « Rat Race », expression popularisée par Robert Kiyosaki. C’est le fameux « travailler plus pour gagner plus », avec le risque nous ne prenions pas le temps de souffler.

Sénèque nous encourage à bien vivre, ce qui consiste à rester maître de notre vie. Profitons de notre liberté pour choisir d’utiliser notre temps pour vivre mieux. Certes, la vie n’est pas facile et faire des choix difficiles peut se révéler sur le long terme bénéfique pour notre bonheur. Il nous appartient de prendre des pauses quand le rythme de notre vie nous semble trop intense.

Une de pratique pour vivre pleinement notre présent consiste à pratiquer la pleine conscience ou mindfulness en anglais. Il s’agit d’une technique reconnue par les neurosciences comme pouvant améliorer notre bien-être. Cet encouragement stoïcien, à vivre chaque jour en pleine conscience, s’inscrit parfaitement dans le courant de la psychologie positive, la science du bonheur.

Citation de Paulo Coelho " Un jour tu te réveilleras et tu n’auras plus le temps de faire ce que tu voulais faire. Fais-le donc maintenant."

 

4.    Partagez du temps avec les autres pour plus de bonheur

« On ne peut être heureux quand on ne vit que pour soi, quand on rapporte tout à son propre intérêt. On ne vit vraiment pour soi qu’en vivant pour un autre. » Sénèque

Il n’est pas possible d’être heureux en vivant seul selon Sénèque. Après plusieurs années de pandémie, avec les temps de confinements, les liens sociaux se sont atténués. Or nous sommes des êtres sociaux et nous avons besoin des autres pour vivre. La vie s’enrichit des expériences que nous vivons avec nos amis et même nos collègues de travail. Leurs exemples voire de leurs contre-exemples nous aident à évoluer.

Consacrer du temps avec et pour les autres nous apporte le bonheur. C’est d’ailleurs un des principes reconnus, par Abraham Maslow, dans la pyramide des besoins, le besoin d’appartenance. Il s’agit d’un besoin fondamental. Ainsi l’engagement dans une vie sociale pour se sentir utile est essentiel à notre équilibre psychologique.

Des travaux de recherches sur les habitants de l’île japonaise d’Okinawa, l’une des zones bleues confirme l’idée de Sénèque. Ces habitants ont la particularité de vivre au-dessus de la moyenne. Et l’un des facteurs contribuant à leur longévité : la richesse de la vie sociale. Ainsi une sociale nourrissante favorise le bonheur et la longévité. Alors, pourquoi s’en priver partageons notre temps ! 😊

 

5.    Faites face à vos craintes pour mieux prévoir l’imprévu

« Pour qui s’y est préparé et s’y attend le malheur n’a rien de déconcertant. » Sénèque

Cette citation exprime un principe stoïcien, la premeditatio malorum qui signifie la visualisation négative. Cet exercice vise à identifier nos peurs et nos craintes afin de nous préparer au pire. Sénèque nous dévoile une technique pour imaginer ce qui pourrait mal tourner. Cette méthode permet de mieux gérer les situations délicates qui se présentent.

Il ne s’agit pas d’être une cassandre, un prophète de mauvais augure. Selon Sénèque envisager le pire n’a rien de déstabilisant. C’est un moyen d’utiliser son temps pour mieux se préparer mentalement. Quel serait le coût d’une inaction ? Ne pas agir ou procrastiner n’est pas forcément la meilleure des stratégies, car en attendant la vie s’écoule.

Ainsi avant de réaliser un projet se demander ce qui pourrait se présenter comme obstacle à nos objectifs. Ce principe nous aide à rendre nos craintes plus claires afin de choisir des solutions ou un plan B dans le cas où nos peurs se vérifient. Imaginer les freins à nos réalisations peut nous aider à mieux vivre notre vie en cas d’échec afin de rebondir plus facilement.

 

6.    Récompensez-vous maintenant

« À force de remettre à plus tard, la vie nous dépasse. » Sénèque

Une des stratégies pour rester motiver est la récompense. Nous aimons les récompenses, n’est-ce pas ? Le cerveau est fait ainsi. Parfois nous savons que nous avons fourni beaucoup d’effort et nous oublions de nous encourager en offrant quelque chose à nos proches ou pour soi. Pour éviter les regrets, Sénèque nous fait remarquer que la vie défile, alors pourquoi attendre ?

Nous fournissons tous du travail et nous avons également besoin de rester motiver. Se récompenser n’a rien à voir avec l’égoïsme, c’est une preuve d’amour pour soi-même pour mieux donner aux autres. Cela contribue à maintenir un excellent état d’esprit positif et constructif. C’est le moyen idéal de maintenir voire de développer votre motif à l’action. Comment se récompenser régulièrement sans attendre que la vie passe ?

Se récompenser ne veut pas dire forcément dépenser de l’argent. Les choses les plus simples sont souvent les plus profitables. Une balade en forêt ou sur la plage contribue à nous ressourcer. Partir un week-end à la montagne, lire un bon livre, déguster un gâteau au chocolat… 😊 Vous avez certainement des idées, n’est-ce pas ? Récompensez-vous maintenant pour augmenter votre niveau d’énergie et de bonheur !

 

7.    Mettez à profit votre temps libre

« La vie n’est courte que par le mauvais usage que l’on en fait. » Sénèque

86400 secondes, c’est le capital de temps dont nous disposons tous chaque jour, soit 24 heures. À ce capital il faut soustraire, une partie importante et nécessaire à notre équilibre personnel, comme le sommeil. Le temps restant est vraiment important pour notre vie. Il est nécessaire d’en faire un bon usage pour en tirer profit et mettre en pratique la pensée de Sénèque.

Pourquoi est-il si important d’utiliser pleinement notre temps ? Développer ses compétences nous permet d’acquérir des savoir-faire, des savoir-être et des connaissances indispensables aujourd’hui. L’actualisation de nos connaissances est un enjeu essentiel à notre réussite personnelle et professionnelle. Le contexte actuel nous met au défi de nous adapter en choisissant de bien utiliser notre temps.

Savoir gérer son temps, gérer son stress, s’affirmer, gérer ses émotions ou bien développer des compétences managériales, tout s’apprend ! L’identification de vos besoins vous permettra d’orienter votre stratégie : soit vers l’auto-formation, la formation professionnelle voire le coaching. L’investissement que vous ferez sur vous, vous récompensera dans tous les domaines de votre vie.

 

8.    Ne remettez pas à plus tard

« En suivant le chemin qui s’appelle plus tard, nous arrivons sur la place qui s’appelle jamais. » Sénèque

À l’école on se prépare à la vie professionnelle pour ensuite attendre la retraite et enfin profiter de la vie. Avec cette vision nous faisons le pari de vivre pleinement notre vie quand le moment sera idéal. Comme le souligne Sénèque, vouloir attendre un vent favorable à ce que nous souhaitons, et bien il est probable que cela n’arrive jamais.

Un voyage en Inde, des vacances en Bretagne : j’irais quand j’aurais du temps ! C’est souvent la réponse retenue. Pour suivre le principe de Sénèque, j’aime me poser la question suivante : est-ce que je peux le faire maintenant ? Si la réponse est positive alors j’y vais ! Vous souhaitez réaliser quelque chose plus tard et si c’était possible maintenant ?

La crise sanitaire a permis de favoriser la réflexion sur ce qui est important pour nous. Osez créer la vie que vous désirez. Oui, saisissez les opportunités qui s’offrent à vous. N’hésitez plus à mettre en œuvre vos choix de vie, ce dont vous avez toujours rêvé de réaliser. Et pour suivre la pensée de Sénèque et arriver sur la place satisfaction faisons les choses maintenant !  😊

 

9.    Cessez de perdre du temps

« Notre temps nous est en partie dérobé, en partie subtilisé et ce qui reste se perd sans qu’on y prenne garde. » Sénèque

Selon une étude nous passons en moyenne 27 ans devant les écrans durant notre vie ! Et chaque année environ 7 mois et 6 jours soit 122 jours. Sénèque avance l’idée qu’une partie de notre temps nous est volée sans que nous nous en rendions compte. Qu’est-ce qui pourrait être une source de perte de temps à notre époque ?

Une des astuces est de cesser de perdre ce temps dédié aux écrans en choisissant la détox digitale, c’est-à-dire moins d’écrans. Réduire le temps à vérifier nos emails et cesser de consulter systématiquement notre téléphone à chaque notification. Cela vous permettra de consacrer ce temps à autre chose. L’objectif étant de limiter les distractions et les sollicitations tellement courantes à l’ère du numérique et d’Internet.

L’autre moyen est la diète médiatique qui consiste à se couper durant un temps des multiples sources d’informations, car ce flux médiatique aspire notre attention. La plupart du temps, ces informations sont dramatiques et anxiogènes. Ainsi une diète médiatique peut se révéler bénéfique pour notre santé : moins de stress et plus de temps pour soi. La vie, c’est du temps donc choisissez ce sur quoi vous voulez porter votre attention et la manière d’utiliser votre temps ! 😊

1 Partages
Enregistrer
Tweetez
Partagez
Partagez