Avez-vous remarqué, plus vous avez du temps, plus vous prenez le temps ? Ou bien lorsque vous travaillez dans l’urgence, vous avez le sentiment de travailler plus rapidement ? Cet article présente les stratégies pour ne pas subir la loi de Parkinson et augmenter votre efficacité. Ainsi, contrez la loi de Parkinson pour améliorer votre productivité au travail. 

La loi de Parkinson se résume par « tout travail tend à se dilater pour remplir tout le temps disponible ».

Ce principe énoncé par Cyril Parkinson (1909-1993) s’applique au management public et il a été élargi à la gestion du temps en général : « Au-delà d’un certain seuil, l’efficacité humaine décroît, voire devient négative ».

L’idée est plus vous disposez de temps pour réaliser une tâche, plus vous aurez tendance à utiliser complètement ce temps. Alors, comment utiliser la loi de Parkinson à votre avantage pour être plus efficace au travail ?

 

Comment augmenter votre efficacité au travail ?

 

Choisir ses priorités participe largement à augmenter votre efficacité que vous soyez chef d’entreprise ou manager. Fixer vos priorités est le commencement d’une bonne efficacité.

Par exemple, vous disposez de 5 jours pour effectuer un travail alors qu’il faut 4 jours pour le faire; alors vous êtes victime de la loi de Parkinson. Ainsi il est important de fixer des délais réalistes.

 

L’art de vous fixer des délais :

 

L’une des activités du chef d’entreprise, du manager voire de l’étudiant est d’estimer le temps nécessaire pour la réalisation d’une tâche. Il s’agit d’exploiter au mieux la loi de Parkinson en vous fixant des échéances. Ne pas vous fixer des délais pourrait conduire à étendre la réalisation.

L’art de vous fixer des délais consiste à estimer le temps nécessaire à une tâche. Bien évidemment, tout ne peut être contracté. Ainsi lire un rapport de 700 pages ne peut pas être fait en 15 minutes. Il est important d’effectuer une estimation réaliste et équilibrée, sans trop de contraction ou de dilatation.

 

 

Les limites de la loi de Parkinson :

 

L’idée de limiter le temps à une tâche ne signifie pas travailler dans l’urgence. Si le contexte sociétal favorise le fait d’être dans l’urgence, cela peut devenir contre-productif. En effet, travailler régulièrement dans l’urgence n’est pas efficace. Vous pourriez alors ne plus aimer votre travail ce qui peut déboucher à l’épuisement voire au burn-out.

L’autre difficulté consiste est à vous fixer des délais raisonnables. L’estimation de la tâche est plus facile lorsque l’activité se répète. Faites une 1ère estimation ensuite testez et ajustez pour être au plus juste.

Ne tombez pas dans l’excès à vouloir tout rationaliser. Vous pourriez vouloir toujours faire plus et devenir un esclave du temps. Restez maître de la situation tenez compte du facteur humain. Vous ne travaillez pas toujours avec le même rythme. Prenez des pauses si vous en ressentez le besoin 😊.

 

Les avantages de la loi de Parkinson :

 

La mise en application de la loi de Parkinson consiste à limiter votre temps à la réalisation de votre tâche. En clair la planification des tâches reste le moyen le plus efficace pour gérer au mieux votre temps. Essayez de rester dans la plage de temps impartie pour ne pas déborder dans la mesure du possible.

Le fait d’allouer un temps à une tâche est psychologiquement plus facile à mettre en œuvre. Lorsqu’une tâche s’avère difficile, vous pourriez avoir tendance à étendre sa réalisation. Ainsi vous fixez un délai précis évite la procrastination.

 

Loi de Parkinson

 

Les outils pour contrer la loi de Parkinson :

 

Si l’agenda reste au cœur de la gestion du temps. Pour prioriser et organiser vos objectifs, d’autres outils pratiques améliorent votre gestion du temps. 

Pour des échéances quotidiennes :
• Un minuteur de cuisine: la méthode Pomodoro est une technique de gestion du temps efficace qui vous permettra de lutter efficacement contre le biais de la loi de Parkinson.
• Plus classiques: la montre et l’horloge peuvent être utilisées pour chronométrer votre temps.
• De nombreuses applications sont également disponibles pour lister vos tâches et les « découper ».

Pour des échéances plus longues :
Il y a également d’excellents outils de planification comme le diagramme de Gantt, le diagramme Pert

 

En somme, la loi de Parkinson consiste à limiter votre temps à la réalisation de votre tâche pour plus d’efficacité au quodidien. L’application a pour but de contrer le biais de la loi de Parkinson. Cela demande un peu d’autodiscipline, mais vous y gagnerez. Limitez votre temps à la réalisation de votre tâche pour ne pas la faire durer ! 😊

 

 

Pour plus d’information sur les lois du temps vous pouvez également lire l’article suivant : 13 lois du temps à connaître pour réussir votre organisation quotidienne

2K Partages
Enregistrer
Tweetez
Partagez
Partagez