Avez-vous peur de dire non pour éviter de blesser quelqu’un ? Eprouvez-vous des difficultés lorsqu’il s’agit de refuser une invitation ou bien une demande ? Regrettez-vous d’avoir dit oui pour un travail alors que vous pensiez non ?

Le problème à force de tout accepter, vous vous mettez dans une situation inconfortable et vous risquez de le regretter. Cela pourrait avoir des conséquences négatives dans votre vie : comme le regret ou bien une colère intériorisée, l’épuisement et le burn-out.

Cet article vous présente 5 astuces pour vous aider à exprimer votre non. En exprimant votre non vous développerez votre confiance en vous et votre charisme.

 

1 – Déterminez ce que vous souhaitez

 

Lorsque vous dites oui à quelque chose et que cela vous dérange ensuite : c’est qu’il y a un écart avec ce que vous aimeriez réellement. Si vous dites oui alors que vous pensiez non, vous risquez de mettre à mal la relation avec l’autre et avec vous-même.

Il est primordial de préserver votre énergie. Dire oui à tout le monde, c’est vous dire non. Être en capacité de dire non, vous aide à concentrer vos efforts sur ce qui compte. Vous serez moins dispersé(e) et plus apte à aider les autres.

Qu’est-ce que vous voulez vraiment ? Quelles sont vos intentions ? Dès le 1er ressenti, lors d’une demande, vous savez déjà si c’est ok ou pas pour vous. Donc tenez compte de votre ressenti intérieur cela vous évitera bien des regrets.

L’objectif n’est pas forcément de dire « non » à tout. Il s’agit de dire « oui » ou « non » et surtout de rester en lien avec vos valeurs, vos besoins et vos objectifs. Par exemple un enfant sait dire les choses spontanément et de façon authentique : « non c’est pas bon, j’en veux pas ! ». Vous avez peut-être désappris par conformisme à dire non car la sociéte nous encourage à être « gentil ».

Soyez à l’écoute de vos besoins. Cela n’a rien à voir à de l’égoïsme mais c’est vous accorder l’attention que vous méritez pour mieux vivre avec les autres. Osez dire « non » au risque de déplaire et c’est le prix à payer pour vous sentir aligné(e) avec vos valeurs.

 

Citation Paulo Coelho

 

2 – Imaginez les avantages à dire non

 

Les avantages à dire non sont nombreux. En imaginant les avantages à dire non, vous renforcez votre caractère et votre confiance en vous. Imaginez les avantages à dire non :

Vous contribuez à votre croissance personnelle et aussi à celle des autres en disant non. Dire non c’est aussi permettre à l’autre de grandir avec ses souffrances. J’entends par là que lorsque quelqu’un est triste, la solution d’incarner le consolateur n’est pas forcément aidant. La preuve en réfléchissant bien vous avez déjà reçu des non de la part des autres et finalement cela vous a aidé à progresser intérieurement.

Vous augmenterez votre estime personnelle et votre confiance en soi car vous restez fidèle à vos valeurs. En disant non, vous vous respectez et vous positionnez les limites dans une relation. Souvent c’est la peur du rejet qui vous pousse à dire oui, néanmoins cela conduit souvent à de l’anxiété. Finalement votre estime personnelle s’améliore car vous ancrez vos valeurs qui forgent votre personnalité et votre caractère.

Vous gagnez du temps en disant non. En effet, répondre aux favorablement aux sollicitations contribue au développement des voleurs de temps. « Votre temps est limité », comme l’a dit Steve Jobs ; et il n’est pas possible de dire oui à tout. Il est important de choisir l’utilisation de votre temps pour être en mesure de réaliser ce qui est essentiel pour vous.

Vous préservez votre énergie car vos réponses sont en harmonie avec vos valeurs personnelles. Accepter pourrait contribuer à vous retrouver dans des situations fatigantes. Le voisin part en vacances et il vous demande que vous vous occupiez de ses animaux, vous dites oui. La belle-mère ou le beau-père 😊 vous demande d’aller chercher quelques courses. Etc. Il y a un moment où il est vital de dire non pour limiter les demandes afin de préserver votre santé. Expliquez brièvement les raisons et votre ressenti pour exprimer votre non. Dire non, c’est tenir compte de votre énergie, qui comme le temps, est limitée.

Vous avancez vers la réalisation de vos objectifs. Vous dites oui à tout et bien vous dites non à vos objectifs, à ce que vous voulez réellement accomplir. Qu’est-ce que vous voulez réellement faire ? La réalisation de vos objectifs personnels déterminent votre niveau de satisfaction de votre vie et donc de votre bonheur. En disant non vous disposez de plus de temps pour vous consacrez à ce qui est important pour vous. 

 

Citation de Peter de Genestet

 

3 – Utilisez différentes astuces simples et puissantes

 

Si vous éprouvez des difficultés à dire non voici quelques astuces simples et puissantes. Vous pouvez les utiliser si vous ressentez encore des difficultés à dire non durant votre progression sur le chemin de l’affirmation de soi :

– Le téléphone ou un email retentit : sauvé(e) par le gong ! 😊 Utilisez la technologie comme moyen pour avancer un refus. Cette astuce vous permet de vous libérer facilement d’une situation qui vous dérange.

– Prétextez un rendez-vous important (avec vous-même 😊, chut !), que vous ne pouvez pas manquer. Un élément essentiel, ne pas donner d’explication sinon vous offrez à l’autre les moyens de contrer vos arguments. Exemple : « Merci pour ton attention, mais j’ai un rendez-vous important que je ne peux pas manquer ».

– Proposez une alternative à une demande. En effet vous pourriez aussi accepter dans un autre contexte, avec d’autres personnes ou à un autre moment. Vous pourriez dire par exemple: « Merci pour la sortie que tu me proposes mais aujourd’hui j’ai un engagement. Demain je veux bien si tu es d’accord ».

– Demandez un délai avant de répondre et cela vous permet de réfléchir si c’est en cohérence avec ce que vous voulez. Exemple : « Merci pour ton invitation, est-ce que tu me permets de te répondre demain? »

 

Citation de Steve Jobs

 

4 – Apprenez à dire non

 

Si c’est important pour vous de refuser quelque chose : dites « non ! ». Bien évidemment, il est préférable de vous exprimer poliment surtout si vous souhaitez garder la relation. Une communication brutale peut sérieusement nuire à la relation. L’objectif de la communication assertive vise justement à satisfaire chaque partie.

L’assertivité, c’est l’art d’exprimer vos ressentis et vos besoins tout en respectant autrui. Il s’agit de rester authentique lorsque vous exprimez votre non sans hésitation. L’utilisation de l’humour et un état d’esprit positif sont des facteurs qui favorisent le maintien de la relation.

Voici les principaux éléments clés d’une communication assertive :

• Vous exprimez votre avis ou votre désaccord tout en respectant les autres.
• Vous osez dire « non » quand quelque chose vous dérange.
• Vous êtes ni passif ni agressif.
• Vous vous exprimez avec authenticité sans crainte du rejet.

Voir l’article “ Comment gagner du temps avec l’assertivité ?

Avoir la connaissance, c’est un bon départ néanmoins il faut un ingrédient complémentaire : l’entraînement.

 

Proverbe grec réussite

 

5 – Entraînez-vous à dire non

 

Optez pour la méthode Kaizen ou la méthode des petits pas. Commencez par des petits pas et acceptez vos erreurs. N’ayez pas peur de déplaire car parfois il s’agit d’une représentation erronée de la réalité. L’objectif de développer cette habitude : être attentif à vos besoins, à tenir compte de ce qui compte pour vous.

Cherchez l’inconfort au début pour progresser. Si vous n’osez pas, il est difficile d’explorer cette zone du possible. Développez ce muscle de la confiance en soi, c’est expérimenter de nouvelle façon de répondre négativement à des demandes.

Exprimez clairement vos émotions et votre position. Faites valoir que votre refus n’est pas contre l’autre mais que vous avez des engagements personnels. Nous n’avons pas appris à exprimer nos sentiments à l’école, pourtant c’est la base de notre humanité. Ainsi vous pourriez dire : « Je suis touché par ton invitation et je n’ai rien contre toi mais je me suis engagé pour autre chose. »

Utilisez la méthode de la CNV de Marshall Rosenberg pour exprimer votre authenticité. Dans son ouvrage Les mots sont des fenêtres (2016), il présente les bases d’une communication authentique. Il s’agit d’une méthode efficace qui chemine sur quatre points:

– Observation : exprimer les faits qui vous touchent avec neutralité.
– Sentiment : exprimer ce que vous ressentez.
– Besoin : communiquer vos besoins.
– Demande : présenter votre demande.

 

En conclusion, en osant affirmer votre non ou votre oui authentique, vous restez en harmonie avec vos valeurs. Oui affirmez votre non et vous y gagnerez positivement sur tous les domaines de votre vie. Plus vous direz non et plus vous pourrez vous dire oui à ce qui compte pour vous. 😊

 

Mettez un commentaire, partagez vos idées si vous avez d’autres trucs pour affirmer un non.

141 Partages
Enregistrer
Tweetez
Partagez
Partagez