Connaissez-vous les lois du temps ? Avez-vous le sentiment de perdre votre temps ? Remettez-vous un travail qui vous parait difficile au lendemain ? Avez-vous le sentiment que le temps passe trop vite ou que vous vous ennuyez ? Aimeriez-vous accomplir plus de chose, mais en vain ?

Cet article vous permettra de découvrir ou de redécouvrir ces 13 grandes lois du temps pour améliorer votre organisation. Ces lois, identifiées par quelques grands scientifiques, dévoilent quelques tendances inconscientes que nous avons tous, je vous rassure.

Les applications de ces 13 lois du temps vous permettront de mieux réussir votre organisation quotidienne.

 

Les 13 lois du temps :

 

1 . La loi de Laborit

 

La loi de Laborit ou la loi du moindre effort.

Selon ce principe nous avons naturellement tendance à :
          -Commencer par ce qui va vite avant ce qui prend du temps,
          -Réaliser l’urgent avant ce qui est important,
          -Faire ce qui est facile plutôt que ce qui est difficile,
          -Faire ce que les autres nous demandent avant nos désirs,
          -Choisir ce que nous connaissons avant l’inconnu,
          -Effectuer ce qui nous fait plaisir avant les choses moins agréables.

Je sais que vous vous reconnaissez dans une ou plusieurs de ces tendances et c’est normal. C’est ce que le neurobiologiste, Henri Laborit (1914-1995), a identifié dans les comportements humains. La tendance à vivre dans l’urgence ou la satisfaction de plaisirs immédiats sont deux points qui caractérisent le modèle occidental.

• L’application de la loi de Laborit à votre organisation quotidienne : évitez ces tendances naturelles qui peuvent nuire à votre progression et votre efficacité. Par exemple, commencez votre journée par ce qui est important pour vous, plutôt que de subir l’urgence. Appliquez le principe contraire à nos tendances naturelles : commencez sur un travail qui prend du temps pour être certain de le finir. Faîtes d’abord ce qui vous semble difficile pour vous rendre ensuite la vie plus facile. 🙂

–> Autre article: la loi de Laborit

 

2. La loi de Murphy

 

La loi de Murphy ou la loi de l’emmerdement maximum.

Avez-vous parfois la sensation que tout va mal ? Et qu’en plus les choses ne s’améliorent pas et que les problèmes s’accumulent ; c’est la loi des séries ! Ou bien qu’il vous faut plus de temps pour réaliser une activité.

C’est Edward Murphy (1918-1990), un ingénieur aérospatial américain qui estimait que si il y avait une chance que quelque chose ne fonctionne pas correctement et bien cela se produisait. « Tout ce qui peut mal tourner va mal tourner ».

• L’application de la loi de Murphy à votre organisation quotidienne: lorsque vous prévoyiez une action, un travail à réaliser, il est important de réfléchir sur les éventuelles difficultés. Cela s’accompagne de la mise en œuvre d’une marge de manœuvre plus large, c’est-à-dire plus de temps. C’est le principe de précaution qui s’applique.

 

3. La loi de Douglas

 

La loi de Douglas ou la loi de l’occupation de l’espace.

Vous connaissez cet adage d’Aristote : « la nature a horreur du vide ». Ce principe se résume par « plus on a de place dans son bureau, plus on étale ses affaires ».

Par exemple, vous avez des dossiers, des documents ou des Post-its qui progressivement prennent de plus de place sur votre bureau. Vous risquez de perdre en efficacité. Un environnement encombré n’est pas favorable au maintien de votre attention. Ce dossier dont vous avez besoin, mais ne savez plus si il est sous la pile de gauche ou de droite et en conséquence, il faut passer du temps à le retrouver.

• L’application de la loi de Douglas à votre organisation quotidienne : Sans forcément choisir le minimalisme, le fait de ranger votre environnement de travail vous fera gagner un temps précieux. Classer, hiérarchiser et ce temps passé à effectuer du rangement vous fera gagner du temps.

 

4. La loi d’Illich

 

La 4ème loi du temps est la loi d’Illich ou la loi de contre-productivité.

Ivan Illich (1926-2002), un penseur américano-australien est à l’origine de cette loi qui porte son nom, à savoir : « Au-delà d’un certain seuil, l’efficacité humaine décroît, voire devient négative ». Pour dire les choses autrement, le fait de travailler, à un rythme long et soutenu, peut nuire à votre productivité et à la qualité de votre travail.

Certainement avez-vous déjà remarqué intuitivement que travailler longuement est fatigant. et que vous aviez des difficultés à vous concentrer. La science confirme qu’au-delà de 45 minutes de travail notre attention et notre concentration diminuent.

• L’application de la loi d’Illich à votre organisation quotidienne: Tenez compte de votre rythme biologique et faites des pauses pour maintenir votre niveau d’efficacité. La méthode Pomodoro permet de suivre votre rythme biologique par des plages de travail de 25 minutes et 5 minutes de repos afin d’être plus efficace et productif.

–> Autre article: la loi d’Illich

 

Loi du temps Parkison                                                               ©

5. La loi de Fraisse

 

La 5ème loi du temps est la loi de Fraisse ou la loi de la perception subjective du temps.

Avez-vous remarqué que lorsque vous effectuez une activité qui vous plaît le temps passe plus vite ? Ou bien lorsque vous vous occupez de quelque chose qui vous ennuie, le temps semble interminable.

Il s’agit d’une perception subjective du temps mise en évidence par les travaux de Paul Fraisse (1911-1996), un psychologue français : Plus vous êtes captivé, plus le « temps passe vite » et plus vous êtes ennuyé plus le « temps passe doucement ».

• L’application de la loi de Fraisse à votre organisation quotidienne : trouvez l’équilibre entre vos tâches plaisantes et déplaisantes afin de maintenir votre niveau de motivation et votre productivité au quotidien.

 

6. La loi de Carlson

 

La 6ème est la loi de Carlson ou la loi des séquences continues.

Un travail segmenté et non segmenté d’une durée égale ne permet pas de réaliser la même quantité et qualité de travail. Être interrompu dans votre activité prolonge sa réalisation. Il vous faudra encore quelques minutes supplémentaires pour retrouver votre pleine concentration dans votre travail.

Ainsi « Un travail réalisé en continu prend moins de temps et d’énergie que lorsqu’il est réalisé en plusieurs fois » selon Carlson.

Les travaux de recherche de Sune Carlson (1909-1999), un économiste suédois, valident l’idée qu’un travail interrompu prendra plus de temps qu’un travail continu. La consultation de vos emails, d’Internet ou les sollicitations de voleurs de temps nuisent à votre productivité.

• L’application de la loi de Carlson à votre organisation quotidienne: Évitez les interruptions dans l’exécution de votre travail. Identifiez les pertes de temps pour les éviter afin de maintenir une activité continue. Isolez-vous dans une bulle d’activité durant un temps fixé pour mener à bien votre tâche avec efficacité. Mettez votre portable en mode avion et affichez « ne pas déranger ».

 

7. La loi Parkinson

 

La 7ème est la loi Parkinson ou la loi de la dilation du temps.

Ce principe énoncé par Cyril Parkinson (1909-1993) s’applique au management public et il a été élargi à la gestion du temps en général : « Au-delà d’un certain seuil, l’efficacité humaine décroît, voire devient négative ».

L’idée est plus vous disposez de temps pour réaliser une tâche, plus votre aurez tendance à utiliser complètement ce temps.

Si vous deviez réaliser un projet sur un mois le réaliserez en un mois. Par contre pour ce même projet si vous vous donniez 15 jours et bien vous réaliseriez ce projet durant ce temps.

• L’application de la loi Parkinson à votre organisation quotidienne: limitez votre temps à la réalisation de votre tâche pour ne pas la faire durer. Définir le temps qu’il vous faut pour réaliser votre tâche et s’y tenir. L’utilisation d’un planning ou d’un chronomètre est préférable.

 

 

8. La loi de l’Ecclésiaste

 

La 8ème est la loi de l’Ecclésiaste ou la loi de chaque chose en son temps.

La concentration aide à la réussite de votre organisation quotidienne. La tendance actuelle encourage le multitâche dans un contexte hyperconnecté. Cependant la science est réservée quant à la réelle efficacité du multitâche, ce qui confirme la loi de l’Ecclésiaste :

« Il y a un moment pour tout et un temps pour chaque chose ».

Ce principe d’un « temps pour chaque chose », attribué au roi Salomon, est sans doute la plus ancienne loi du temps. Ce temps pour chaque chose doit être consacré à ce qui impactera votre vie. La force du focus, le livre de Jack Canfield, confirme l’importance de concentrer son temps et son attention sur une activité pour garantir la réalisation de vos objectifs.

• L’application de la loi de l’Ecclésiaste à votre organisation quotidienne: Concentrez-vous pleinement sur une activité à la fois, pour vous garantir sa réussite. Adaptez et équilibrez votre temps en fonction de vos objectifs. (Réaliser un projet, partager du temps en famille…)

 


                                              ©       
                                                                 

9. La loi de Hofstadter

 

La 9ème loi du temps est la loi de Hofstadter ou la loi du glissement du planning.

Il est difficile de prévoir le temps pour la réalisation d’une tâche complexe, car « les choses prennent plus de temps que prévu ».

Douglas Hofstadter, universitaire américain, a théorisé la loi du glissement du planning dans son ouvrage (prix Pulitzer). Selon l’auteur, il est difficile d’estimer le temps pour la réalisation d’un projet car il mettra souvent plus de temps que prévu.

• L’application de la loi de Hofstadter à votre organisation quotidienne : Prévoyez plus de temps pour la réalisation de vos projets.

 

10. La loi de Kotter

 

La 10ème est la loi de Kotter ou la loi du changement à court terme.

L’observation d’un changement visible augmente votre sentiment d’efficacité et augmente votre gain de temps. Le principe de Kotter s’appuie sur l’importance d’un changement à court terme et visible.

John Kotter, professeur de la Harvard Business School, est spécialiste du leadership et du changement. La méthode en 8 étapes de Kotter débute par l’importance de favoriser le sentiment d’urgence comme levier au changement.

• L’application de la loi de Kotter à votre organisation quotidienne: créez-vous un sentiment d’urgence pour activer votre productivité.

 

11. La loi de Taylor

 

La 11ème est la loi de Taylor ou la loi de la rationalisation des tâches.

L’ordre par lequel vous effectuez vos tâches, influence le temps nécessaire pour les réaliser. Un choix rationnel de la mise en œuvre des tâches peut vous faire gagner du temps.

Cette organisation rationnelle du travail a été théorisée par Frederick Taylor (1856 – 1915), un ingénieur américain, durant l’ère industrielle. Cela a donné naissance au taylorisme dont l’objectif est d’obtenir une meilleure productivité en divisant l’organisation des tâches.

• L’application du principe de Taylor à votre organisation quotidienne : maintenez le lien, la décomposition et l’ordre des tâches pour maximiser votre gestion du temps.

 

12. La loi de Swoboda-Fliess-Telscher

 

La 12ème est la loi de Swoboda-Fliess-Telscher ou la loi du respect des rythmes biologiques.

La connaissance de votre biorythme peut vous permettre d’optimiser votre productivité. L’optimisation quotidienne de votre productivité passe par l’identification des moments de la journée où vous vous savez plus efficace : êtes-vous du matin, de l’après-midi ou du soir? Etes-vous fatigué ou avez-vous besoin de vous reposer?

Swoboda, Fliess et Teltscher ont théorisé le concept du biorythme qui s’est étendu à de nombreux secteurs pour optimiser le temps. Aujourd’hui la notion d’écologie personnelle se popularise. Il s’agit d’être plus à l’écoute de soi-même et de maintenir notre niveau de vitalité.

• L’application de la loi de Swoboda-Fliess-Telscher à votre organisation quotidienne: Soyez à l’écoute de votre rythme biologique pour optimiser votre énergie et réussir votre organisation quotidienne. Adaptez les tâches en fonction de votre niveau d’énergie durant la journée. Adoptez la micro-sieste, c’est bon pour recharger votre niveau d’énergie. 😊

 

                                                              ©

13. La loi de Pareto

 

La 13ème est la loi de Pareto ou la loi des 80/20.

Le principe de Pareto se résume par « 80% des effets sont le produit de 20% des causes ». En clair, il est probable que 80% de vos résultats soient obtenus par 20% des activités de votre travail.

Vilfredo Pareto (1848-1923), un économiste italien, est à l’origine de cette loi qui s’applique maintenant à de nombreux domaines.

• L’application du principe de Pareto à votre organisation quotidienne: identifiez et concentrez-vous sur les 20% de vos activités les plus importantes et essentielles. Déléguez ou supprimez les tâches identifiées comme les moins productives pour obtenir plus de résultats.

 

En conclusion, que vous soyez manager, chef d’entreprise, étudiant(e), retraité(e) ou parent; la connaissance de ces lois atemporelles vous aideront à organiser votre quotidien. Je vous souhaite d’intégrer progressivement ces lois du temps pour obtenir plus de réussite dans votre vie.

 

Vous aimerez certainement les articles suivants :

– 11 astuces pour gérer son temps et mieux vivre
– 5 moyens pour gérer votre stress et gagner en efficacité
– 3 moyens efficaces pour développer votre bonheur

 

Mettez un commentaire, partagez l’article ! 🙂

5K Partages
Enregistrer
Tweetez
Partagez
Partagez